Hack'n slash Tests 1

En piste et en Cadence !

Cypt of the necrodancer thumb

crypt of the necrodancer banniere

Préparez-vous à faire vibrer vos meubles ! Crypt of the Necrodancer est un jeu au concept atypique qui prend le pari osé de mélanger Rogue-Like et Jeu de rythme. En effet, il vous faudra tenir la cadence et faire preuve de persévérance pour espérer progresser au travers des différents donjons. Ennemis qui dansent, marchand qui chante, il ne tient qu’à vous de vous mettre au pas et de rentrer dans la danse.

« La vieille dame du dessous, elle aime pas les basses…

L’atmosphère glauque et malsaine et sans cesse contrebalancée par une ambiance complètement FUNKY. Car oui ! Ce jeu est VRAIMENT funky ! Le roi King Conga et ses rythmiques chaloupées,  les squelettes qui font du hoola hoop sans hoola hoop, et surtout le vendeur ambulant qui se prend pour un chanteur d’opéra : tous ces éléments donne au jeu un côté à la fois sinistre et profondément trippant. Voilà l’une des forces évidente du titre : c’est super cool.

crypt of the necrodancer test5   crypt of the necrodancer test6

Lancez-vous dès à présent dans une danse infernale à travers les quatre mondes, divisés en trois étages, de Crypt of the NecroDancer. Le jeu utilise une logique en damier. C’est à dire que l’espace est découpé à la manière d’un plateau de jeu d’échec, sur lequel vous vous déplacez de haut en bas ou de gauche à droite. Pour que celui-ci s’illumine, il vous faudra garder le tempo ! Et voilà que le sol dangereux de jadis se transforme en l’une de ces pistes de danse bling-bling que l’on peut trouver dans certaines boîtes branchées. Sans être l’objectif principal, garder le rythme vous permettra de multiplier vos richesses pour mieux vous équiper auprès des vendeurs.

Chose importante à signaler, vous n’aurez pas de bouton dédié pour l’attaque. Pour effectuer cette action, il vous faudra simplement utiliser les déplacements et foncer vers un ennemi avant que celui-ci ne le fasse. Tout un arsenal de guerre est disponible et changera radicalement votre façon de jouer. En effet, si la dague de départ dispose d’une portée d’une seule petite case, la lance attaquera sur deux, et l’arc sur trois. De la même façon, la dizaine de personnages jouables sont autant de façon de renouveler la façon de jouer (changement d’objectifs, de système d’attaque et de déplacement).

… et la vieille dame du dessus, elle aime pas beaucoup les basses ! »

Crypt of the Necrodancer s’appuie en grande partie sur la force de sa musique. Les douces mélopées chiptune et electro berceront vos parties et auront cette fâcheuse tendance à faire naître en vous un état de transe. Cela vous poussera inlassablement à retenter votre chance après un énième échec, dû à une stupide chauve-souris qui venait de la gauche ou à ce putin de dragon rouge dont le pattern reste encore un mystère pour vous (même après le 80eme essai). Mais qu’importe, cette frustration est vite oubliée. L’une des grandes difficultés et d’arriver à appréhender la façon donc chaque ennemis à de se mouvoir dans l’espace. Observation, mémoire et réflexe seront des atouts déterminant pour réussir à progresser malgré la difficulté plus qu’évidente.

crypt of the necrodancer test1   crypt of the necrodancer test2

Il serait criminel de parler de CotND sans parler de sa musique. L’OST principale est composée par Danny Baranowsky, à qui l’on doit notamment les musiques endiablées de Super Meat Boy et de Binding of Isaac). Je dis principale car le titre possède en réalité trois bandes son que vous pouvez sélectionner selon vos envies du moment. De plus, il vous sera possible d’upload directement vos MP3 pour vous laisser embarquer sur vos chansons préférées. Le jeu passera vos fichiers à la moulinette et en sortira le tempo.

A noter que les tempos se font de plus en plus rapides au fil des levels. Si cela vous permet d’effectuer plus d’action à la minute, il en va de même pour les monstres du donjon. Ainsi, il vous faudra préserver vos nerfs et sans cesse vous rappeler que balancer votre manette ou votre clavier dans l’écran n’est pas une option très judicieuse. Car même si  le jeu est très stimulant, il sait parfois vous frustrer jusqu’à la moelle. Et il faut l’avouer, c’est bien cela que l’on aime.

Stupéfiant !

Comme dans un Rogue Legacy ou dans un Binding of Isaac, les niveaux de Crypt of the Necrodancer sont générés de manière procédurale. En gros, cela veut dire que l’agencement des pièces et des monstres sera différent à chaque nouvel essai. Ce processus très à la mode en ce moment offre au jeu une rejouabilité excellente. De plus, un chrono Speedrun est intégré de base dans le titre pour les performers les plus téméraires qui souhaiteraient poncer le jeu à l’extrême.

 crypt of the necrodancer test4   crypt of the necrodancer test3

Au niveau du système d’objets, il vous faudra repartir à zéro à chaque nouvel essai (comme dans Binding of Isaac). A chaque essai un équipement différent. Parfois frustrant, cela permet de renouveler constamment le gameplay et oblige le joueur à ne pas avoir une seule technique rodée mais de s’adapter à chaque situation. Toutefois, habitué à Wrath of the Lamb avec ses centaines d’items, j’avoue avoir un peu regretté le nombre limité d’items.

Beaucoup de modes de jeu sont disponibles et permettent d’offrir des expériences variées. Chaque jour un défi est proposé pour se mesurer aux autres joueurs, on peut également tenter un le mode All Zone pour enchaîner l’ensemble des mondes sans interruption. Enfin, le mode multijoueur se révèle également plein de promesses. Il vous toutefois bien l’avouer, jouer à deux peut foutre le bordel. Il vous sera difficile de coordonner vos mouvements et de garder le regard fixé sur votre personnage. Mais la satisfaction de mettre au tapis un monstre robuste en coopération n’a pour moi pas d’égal. Danser à deux, c’est toujours mieux !

Crypt of the Necrodancer : le mot de la fin

Véritable coup de coeur, il me semblait important de faire un test de ce titre hors du commun proposé par le studio canadien Brace Yourself Game. J’ai passé avec plaisir de nombreuses heures sur ce titre qui propose un concept innovant et une expérience de jeu profondement nouvelle. Le côté agressif du concept et le parti pris esthétique assez osé pourront rebuter certains joueurs. En revanche, la difficulté bien dosée et la variété des gameplay ne pourra qu’emballer les joueurs amateurs de défis et d’ambiances particulières. Crypt of the Necrodancer est un petit OVNI dans l’univers du jeu indépendant que je vous conseille d’essayer. Sans être trop onéreux, le titre n’est pas donné car il vous faudra tout de même débourser 15€ sur Steam pour l’acquérir.

Soutenez-nous ! Partagez si cet article vous a plu
  • Ninkà

    Stupéfiant !