Coopération Plateforme Tests

Qui sera le boulet de la bande ?

daap-news-heartz-test-thumb

daap news banniere heartz

Je suis toujours à la recherche de bons plateformers en coopération locale. Si The Cave et Trine font l’unanimité, beaucoup d’autres, en revanche, n’arrivent pas à tirer leur épingle du jeu, peinant à proposer un concept vraiment original. Dans ce marasme de jeux clones, HeartZ a su retenir mon attention. C’est donc avec plaisir que je me suis plongé avec mes petits camarades, dans cet univers 2D aussi frustrant que rigolo.

Il va falloir bosser en équipe ! 

HeartZ est un jeu de coop local développé par les Lyonnais d’Upper Byte Studio. Avec son level design évolutif en fonction du nombre de joueurs, HeartZ propose un véritable défi à mi-chemin entre réflexion et plateformes. Comme dans The Cave, différents personnages sont jouables et disposent de compétences uniques. Ils sont au nombre de trois, et bien comprendre leur singularité sera primordial pour espérer progresser dans des niveaux à la difficulté parfois insolente. Ces aptitudes sont le coeur même du gameplay. Elles en constituent la mécanique centrale.

daap heartz news 02 daap heartz news 01

Le level design s’adapte au nombre de joueurs présents. Le chien résiste à l’électricité. Il se faufile dans les endroits les plus exiguës, et dispose du pouvoir le plus cheaté de l’histoire du jeu vidéo : le dash. Le gros sac supporte le poison. Il dispose d’une force hors-norme et d’un shield indispensable servant à protéger les autres. Enfin, le personnage aux oreilles de lapin peut utiliser la sphère d’énergie pour provoquer des explosions où se téléporter sur des plateformes jugées de prime abord inaccessibles. La grande force d‘HeartZ est de proposer des pièges qui s’adaptent toujours au nombre de joueurS et aux capacités de votre équipe.

HeartZ est vraiment un jeu difficile, à la fois rigide et exigeant. Il ne se cache pas longtemps derrière son apparence de jeu casual, avec ses décors fluo et son background sommaire. Il s’adresse, selon moi, plutôt à un public de joueurs chevronnés. Il plaira aux plus acharnés de la même façon qu’il déplaira aux moins téméraires. Si le jeu m’a véritablement beaucoup plu, je concède que de nombreux détails puissent gêner : l’absence de degrés dans la hauteur des sauts, la dimension ultra-punitive du gameplay, le background réduit à quelques bribes…

Il faut avoir le slip bien accroché

La gestion des pouvoirs et la synergie de ces derniers fonctionnent et s’intègrent à merveille dans le gameplay. Un niveau magistralement exécuté offre une véritable satisfaction à l’équipe. Les joueurs doivent faire preuve d’astuce et de skill pour synchroniser leur mouvement et réussir des puzzles parfois terriblement ardus. Cette satisfaction peut, à l’inverse, rapidement se transformer en une énorme frustration, car le fail d’un seul membre du groupe entraîne bien souvent la mort de tous.

 daap-news-heartz-4 daap-news-heartz-3

Fort heureusement, les points de sauvegarde ne sont pas trop espacés, mais le côté die & retry de groupe peut agacer si l’équipe n’est pas homogène en terme de niveau. Les meilleurs seront crispés par les morts répétées de leur collègue, et le moins bon de la bande, lui, redoutera le moment où il fera à nouveau crever son groupe dans un saut hasardeux. Mains tremblotantes, goutte de sueur sur la tempe, il verra approcher cet instant maudit où ses deux partenaires lui jetteront ce terrible regard noir…

HeartZ dispose également d’un mode solo. Si je peux concevoir l’intérêt de ce dernier, il n’est clairement pas fait pour moi. Selon moi, le jeu perd de sa saveur et manque clairement de ce dynamisme et de ce fun qui caractérisaient le mode multi. La raison paraît assez évidente, il s’agit d’un jeu de coop avant tout, c’est même marqué dans le nom du jeu ! HeartZ a d’abord été conçu pour se jouer à plusieurs, et ça se voit. En somme, je reviendrai sur HeartZ pour jouer en multi, nettement moins pour le mode solo.

daap test shipwrecked yeah

Egayez vos soirées entre amis

HeartZ est frustrant, rageant, mais propose un challenge de très bonne qualité qui tiendra en haleine les joueurs les plus téméraires. Belle découverte pour les amateurs de plateformes puzzles, il n’est pas exempt de petites imperfections. Pour autant, HeartZ est donc une très jolie pioche qui mérite largement la petite somme demandée.

Cet test sur HeartZ vous a plu ? Pensez à nous suivre sur Facebook pour être à la pointe du jeu vidéo indépendant 🙂

Soutenez-nous ! Partagez si cet article vous a plu