Coopération Plateforme Tests

Blob rose rencontre blob vert

des_ampoules_aux_pouces_ibb_et_obb_thumb

des_ampoules_aux_pouces_ibb_et_obb_banniere3

Douceur, calme, volupté, élégance, autant de substantifs qui caractérisent l’univers enchanteur de ibb et obb. Ibb est rose, obb est vert, ou l’inverse, on ne sait plus très bien, mais ce n’est pas si grave… Si tu incarnes l’un, il te faudra trouver un compagnon pour incarner l’autre. 

Ibb et obb : un petit air de Mondrian ?

Ibb et obb se joue exclusivement à deux. Les couleurs pastel sont roses, et puis jaunes, et puis vertes, et puis bleues, et puis roses encore. Elles dressent un tableau délicat et raffiné. Les mécaniques de saut et de déplacement sont celles d’un jeu de plateforme tout à fait classique, mais la partie intéressante réside dans le fait de devoir coordonner ses mouvements avec ceux de l’autre personnage. Cela demandera donc, avec notre partenaire, une complicité et une communication optimale pour réussir à passer les différentes embûches.

des_ampoules_aux_pouces_ibb_et_obb_02 des_ampoules_aux_pouces_ibb_et_obb_01

Outre la DA, véritable merveille toute douce et mignonne, l’OST (composée par Kettel) est TOTALEMENT dans le ton. Envoûtante toujours, planante souvent, elle sait néanmoins se faire discrète tout en assurant une immersion totale. Une sorte de Floor is Jelly à faire à deux. Les formes géométriques, qui caractérisent le level design, sont autant d’aplats de couleurs et de dégradés qui tapissent l’arrière plan et offrent un côté « ModernArt » plutôt fifou. Cela aurait pu donner un côté cheap, mais l’ensemble est cohérent est bien dosé. Les différentes ambiances dans lesquels on voyage sont superbes.

Coopération aux couleurs pastel

Ibb et Obb est définitivement extrêmement addictif et je ne saurais que vous le conseiller. Toujours en manque d’idée lorsqu’il s’agit de trouver un Local Coop de qualité, ibb et obb est probablement l’une des bonnes réponses. Si rien ne diffère entre le gameplay des deux flubbers, certaines zones seront uniquement accessibles à l’un ou l’autre (en fonction du code couleur des portails). Monter sur l’un, monter sur l’autre, utiliser vos deux sauts en décalé pour atteindre des zones inaccessibles, être toujours dans le tempo de son partenaire : voilà l’essence même du titre. Le fun est au rendez-vous, à condition de jouer avec quelqu’un avec qui vous êtes comme cul et chemise, car il va s’agit de l’être, sur son cul.

des_ampoules_aux_pouces_ibb_et_obb_03 des_ampoules_aux_pouces_ibb_et_obb_04

Si le jeu n’est pas excessivement difficile, il sera tenir la dragée haute, notamment dans les défis optionnels (niveaux cachés) qui eux, sont durs à vous en faire chier des ronds de chapeau. Le décalage incroyable qu’il existe entre ces deux facettes est tout de même un poil trop violent. Je me suis auto-spoil la solution d’un puzzle caché avec une vidéo youtube (honte à moi), et même avec cela je n’ai pas réussi à effectuer l’enchaînement de sauts, tant le

Idéal pour mettre votre petit(e) ami(e) au gaming

Beau comme pas permis, immersif et onirique, ibb et obb est un voyage à faire à deux. Les mécaniques de puzzle et de plateformes s’imbriquent parfaitement dans un jeu qui a été pensé exclusivement pour se jouer à deux. Les débutants comme les joueurs chevronnés y trouveront leur compte, mêmes si les premiers devront faire l’impasse sur les niveaux cachés.

Soutenez-nous ! Partagez si cet article vous a plu